Aux ex-dirigeants de KSB

Chers ex-dirigeants et ex-collaborateurs de KSB

Depuis des années je n’ai eu aucun contact avec beaucoup d’entre vous, en particulier avec ceux qui ne sont partis que récemment. Des années qui pour Estelle et moi-même ont souvent été dures car nous avons fréquemment parcouru un chemin solitaire dans un monde qui n’avait pas de sens pour nous. Nous avons souffert parce que la famille et les amis que nous chérissions nous ont tourné le dos et nous ont ignorés comme si nous avions le Corona virus. Puis, il y a environ 4 ans, de petits signes de civilité et de rétablissement des amitiés nous sont parvenus. Vous savez tous ce qui s’est passé depuis un an. Et maintenant, nous voyons que notre Dieu rétablit les liens familiaux et les amitiés.

Il y a environ un mois, j’ai eu un petit problème cardiaque qui m’obligeait à me « retirer » un peu  » et à repenser ma vie et la voie à suivre à partir de maintenant. Je vais bien et j’ai la chance d’avoir ma femme et tous mes enfants, mes gendres ainsi que nos petits-enfants qui nous soutiennent et s’occupent de nous. Par-dessus tout j’ai réalisé – et ceci est pour moi la chose la plus importante – que Dieu est tellement bon qu’Il rétablit des anciens liens. Je suis tellement béni que les enfants et les petits-enfants d’anciens membres de KSB de partout dans le monde nous contactent pour obtenir des conseils.

Mais voici la raison pour laquelle je vous écris. Beaucoup d’entre vous souffriront à cause de la rupture et de l’hypocrisie du système auquel nous avions adhéré tous aussi et que nous avions soutenu de tout notre cœur. En plus de cela, vous pourriez expérimenter que vos propres congrégations ou même vos enfants vous tournent le dos et vont dans d’autres églises. Pire encore, ils pourraient tourner le dos à Christ et il y a toute cette colère, cette amertume et ces accusations. Mes amis, la vérité est que le christianisme est basé sur la confiance. Vous en tant que leader ou coéquipier devez avant tout être revêtu de la vérité (Eph. 6) afin de combattre Satan. Si nous perdons la vérité, nous perdons la confiance. Nous avons été trompés et nous avons cru un mensonge et nous avons suivi des hypocrites aveuglément devenant ainsi l’ «aveugle menant les aveugles ». Maintenant, la vérité a éclatée et les mensonges horribles des dirigeants de KSB sont exposés et cela nous laisse trompés et souvent découragés. Mais à l’époque de notre propre tromperie, nous avons aussi trompé les autres!

Et c’est exactement le problème à cause duquel vos congrégations ou même vos propres enfants vous tournent le dos maintenant. La vérité est détruite et la confiance est brisée. Ils ne vous font pas confiance et même s’ils sont trop décents pour vous le dire franchement; c’est la dure réalité à laquelle nous devons tous faire face ici et nous devons y faire face maintenant.

Dans ces temps-ci, il est assez fréquent de voir un leader politique lorsqu’il fait des déclarations ayant un groupe de chercheurs ou d’experts qui l’aident avec la question à portée de main debout sur scène derrière le leader. Nous étions tous avec Erlo sur la scène de la vie. Nous l’avons soutenu et nous nous sommes mis en avant car nous avons cru en son honnêteté et sa sincérité. Maintenant, nous sommes choqués et ébranlés par ses mensonges et ses déceptions. Nous ne pouvons pas simplement nous éloigner et faire comme si nous n’étions jamais là ou jamais une partie de celui-ci. Nous sommes connus et notre intégrité est en jeu. Nous devons soit confesser la vérité ouvertement, honnêtement et humblement, soit perdre l’intégrité et la confiance. N’ayez aucun doute là-dessus.

En regardant la Bible, nous trouvons une bonne confirmation de l’importance de la confiance. Il suffit de penser au passage dans Actes 3 en particulier les versets 3 et 4. Peter a dit à cet homme brisé de les regarder. En le faisant, cela a suscité en lui une attente. En termes théologiques simples cela signifie que l’homme les regardait et a vu qu’ils étaient dignes de confiance. Il était ouvert au commandement de Pierre et a répondu par la foi. Regard, confiance, attente, foi. Pour que les gens aient la foi, ils doivent faire confiance que la Bible est la vraie parole de Dieu, ils doivent faire confiance que le message du salut est vrai et qu’il s’applique à eux aussi et ils doivent faire confiance au messager. La confiance est dans tous les cas la fondation.

Vous vous demandez peut-être comment nous pouvons restaurer cette confiance brisée. Si vous ouvrez vos Bibles à 1 Sam 25 à l’histoire bien connue de David, Nabal et Abigail, vous trouverez la réponse à cette douleur et la confusion auxquelles nous sommes confrontés maintenant. Nabal était un imbécile, têtu et fier. En raison de ses actions, un désastre s’approchait de lui qui aurait détruit sa famille. La seule issue était le chemin d’Abigail. Elle n’a pas pointé du doigt; elle ne s’est pas récusée. Elle a dit la vérité telle qu’elle est et a appelé son mari l’imbécile exact qu’il était. Mais elle a aussi pris ses responsabilités, s’est humiliée et à travers l’honnêteté et la vérité elle a sauvé la situation.

Nous devons tous reconnaître que nous avons aussi péché. Nous avons cru les mensonges des dirigeants de KSB. Nous avons été fanatiques en adoptant leur point de vue et leurs interprétations de la réalité qui n’étaient pas basées sur la Bible. Nous avons promu et établi un culte horrible et, dans ce processus, nous avons égaré des personnes innocentes et nous avons blessé et manipulé les petits. Nous devons tous le reconnaître ouvertement et vraiment. C’est la seule façon de rétablir la confiance. Nous devons dire la vérité et vivre la vérité en toute humilité et douceur.

(Concernant ma propre vie, j’avoue ouvertement que je croyais les mensonges qu’Erlo m’avait dit sur Kobus du Preez et j’ai propagé ce mensonge loin et large. Je n’en avais jamais parlé à Kobus. Je n’avais jamais écouté sa version de l’histoire. Ce n’est que des années plus tard que j’ai fait cela et nous nous sommes réconciliés, mais j’ai fait tellement de dégâts en faisant partie des «fanatiques» persécutant Kobus.) 

Je vous exhorte à y réfléchir sérieusement. Je vous supplie de faire quelque chose urgemment et honnêtement.  

S’il vous plaît n’hésitez pas à me contacter et que Dieu nous bénisse alors que nous marchons vers l’avenir ensemble.  

Koos Greeff 

(+ 27 836515686) 

koosgreeff@gmail.com